Tourner un Making Of avec un smartphone.

Et si on tourné un film avec un smartphone, en mode léger qui s’intègre facilement à l’équipe de tournage.

C’est ce que j’ai proposé à Frederic Maury alors qu’il me demandait si je voulais bien faire le making of de son dernier film: “Rendez-Vous” avec Jean-Pierre Mocky et Marie le Cam.

Une expérience vraiment enrichissante.

Je vois déjà comment améliorer quelques points sur le matériel, mais pour l’ensemble un iPhone Xs Max, complément optique MOMENT et surtout le très efficace Gimbal MOVI fabriqué par Freefly, cela marche vraiment bien.

Tellement facile à mettre en œuvre. Toujours prêt en quelques secondes. Incroyable la facilité de trouver sa place dans unespace restreint c’est si compact.

Tourner un Making Of avec un smartphone.

Alors, oui, on perd un peu en qualité d’image, surtout sur les visages. D’ailleurs c’est surtout le problème du capteur des iPhone Xs et Xs max. D’autres modèles, comme le Google Pixel 3, donne de meilleurs résultats au niveau du rendu de la peau. Mais voilà, à part ce rendu colorimétrie qui est parfois un peu saturée, pour le reste les images sont assez incroyables. La dynamique est impressionnante surtout lorsque l’on pense à la taille de ce capteur. En extérieur le détail dans les nuages m’étonne toujours.

La dernière génération de capteur pour smartphone à vu sa taille augmente de prêt de 30%.

Et cela augmente les possibilités de rendu. Les doubles objectifs sont un plus, mais dès que l’on a des compléments optiques on a tendance à n’utiliser que l’objectif grand-angle du smartphone puisque son capteur est plus performant. Et oui derrière chaque objectif on a un capteur, et ils ne sont pas tous égaux.

J’aime aussi le fait que l’on n’est pas impressionné par un téléphone en mode caméra, ne riez pas, c’est très intéressant les personnes vont très facilement se lâcher.

Tourner un Making Of avec un smartphone.

Et puis c’est tout juste super agréable de travailler avec un matériel léger qui est stabilisé.

Le MOVI est là pour ça, et il est si facile à mettre en œuvre. J’étais venu avec des batteries chargées par avance, des cartes pour vider la mémoire du smartphone ….. Ben, pas besoin, cela tient la journée.

Ici on me voit avec le directeur de la photographie Robert Fraisse qui est aussi curieux de voir ce que cela donne. 

Tourner un Making Of avec un smartphone.

Ben oui, tourner un film avec un smartphone chez nous cela reste encore assez méconnu alors qu’aux US des réalisateurs de long métrage commencent à les utiliser.

Je trouve, quant à moi, que cela peut aussi être une excellente caméra B.

La caméra que l’on utilise avec un Gimbal. Dans ces cas-là, avoir un peu de profondeur de champ cela ne nous déplait pas, n’est-ce pas? Les petits capteurs nous apportent une profondeur de champ suffisante pour ne pas nous inquiéter. C’est plutôt l’inverse qui se produit, on rajoute un peu de flou d’arrière-plan en postproduction. Si vous ne voyez pas de quoi je veux parler, allez voir ce sujet sur le blog.

Je vous laisse avec le premier jet de ce Making Of que j’ai appelé le “Behind The Scenes of Rendez-Vous”, j’en ai profité pour répondre à l’invitation de MOMENT pour son Festival consacré à des très court métrage, moins de 3 minutes, tous produits avec des smartphones.

Tourner un Making Of avec un smartphone.

Si vous voulez bien Liker la vidéo sur la page Youtube, ici, cela serait sympa. Mon audience est plutôt minuscule comparait à l’audience de certains youtubeurs ou réalisateurs US. Donc un petit Like cocorico serait sympa. Bon il n’est pas question de remporter le grand Prix. Certaines personnes travaillent dur pour présenter de petit chef-d’œuvre à ce Festival et d’ailleurs je ne dis pas que l’année prochaine je ne me prêterais pas au jeu de faire un court métrage pour ce festival.

Avoir tourné ce Making Of avec un téléphone me permet aussi d’être aligné avec ce que j’enseigne, puisque je développe une formation pour les infopreneurs qui veulent tourner des vidéos pour leur chaine Youtube ou pour leur cours avec comme caméra un smartphone. J’ai appelé cette formation N.O.M.A.D ( Notion de base, Organisation, Moteur, Assemblage, Diffusion).

Jusque là, je n’utilisais le smartphone que lorsque je voulais faire une vidéo en déplacement sans avoir à trimballer plein d’équipement.

Mais pour certains, le téléphone est la seule caméra qu’ils utilisent, il fallait bien que je me confronte à cette situation dans un tournage réel, c’est fait et j’avoue que j’ai adoré cela.

Si vous voulez aussi tourner avec votre téléphone vous pouvez déjà télécharger mon guide gratuit: “Guide du tournage vidéo au smartphone”. Et si vous  voulez aller plus loin, vous pouvez suivre ma formation N.O.M.A.D.

Guide du tournage au smartphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.