Gestion de vos batteries et de vos cartes mémoires

Je marque toujours la date d’achat sur mes batteries et mes cartes mémoires. Cela permet à tout moment de faire un choix sur la carte à utiliser en priorité et pour les batteries, il est bon de savoir combien de fois votre accu a été rechargé.

Les Cartes mémoires et les batteries sont du consommable qui s’use. Même si vous achetez des produits de qualité et non des contrefaçons, irrémédiablement l’âge de ces produits va rendre leur utilisation de plus en plus dangereuse avec le temps. C’est la raison pour laquelle il est préférable de mettre la date d’achat. De cette manière, lors de prises de vue importantes, que ce soit pour des photos ou de la vidéo, vous allez, de préférence utiliser les cartes les plus récentes. Cela diminue considérablement les risques de panne sur les cartes. Tout est numérique! Vos images, pendant un temps n’existent que parce qu’elles sont sauvegardées sur vos cartes mémoires. Si un problème survient, le plus souvent des soucis de catalogue ou des portions qui deviennent illisibles, vous pouvez perdre tous vos précieux visuels. Le plus fou étant que parfois, même le logiciel de récupération de données n’est pas à même de tout récupérer. C’est la raison pour laquelle l’emploi de carte récente pour des images importantes, que vous soyez pro ou pas, est une chose à prendre en considération.

Gestion de vos batteries et de vos cartes mémoires.

Il en va de même pour les batteries. Connaitre leurs anciennetés, vous amène à savoir lesquelles ont été les moins rechargés. C’est une indication qui peut être précieuse si changer les batteries risque de vous empêcher d’utiliser votre appareil pendant un moment. Là encore, choisir les batteries les plus sûres est préférable.

Un autre aspect à ne pas négliger, dater vos cartes et batteries, vous permet de réclamer un échange si un produit est défectueux.

Si vos cartes sont de même modèle, pour les batteries c’est encore plus vrai, comment savoir la date d’achat du produit. Si la date est dessus, c’est simple. Il n’y a pas si longtemps le fait qu’un de mes disques SSD soit marqué m’a permis de demander un remplacement, puisque la panne du produit était survenue avant la date de fin de garantie. Sans cette date, j’aurais eu un doute.

Pour faire le marquage, vous pouvez utiliser une étiqueteuse. Ce produit d’un prix raisonnable permet de faire des étiquettes propres. Mais ce n’est pas indispensable. Pour les cartes un foudre à encre indélébile peut faire l’affaire. Vous pouvez aussi utiliser une étiquette standard que vous découpez à la bonne taille. Ou encore, découper de petites dates imprimées sur une feuille de papier et prises en sandwich entre l’objet à marquer et un simple bout de scotch découpé juste à un format plus grand que votre étiquette afin que celle-ci se retrouve emprisonnée par la partie collante.

Une étiqueteuse rend bien des services pour gérer vos consommables.

Une étiqueteuse peut aussi vous rendre d’autres services.

Elle peut vous permettre de sortir une étiquette stipulant le temps de charge pour un chargeur qui n’a pas de petites diodes clignotantes pour vous renseigner sur ce point. Vous pouvez aussi utiliser ces étiquettes pour marquer les caches de vos objectifs s’ils sont tous de mêmes diamètres afin de trouver rapidement dans votre sac quelle optique sortir. Je vous laisserai le soin de trouver encore une multitude de possibilités à ce petit outillage bien pratique.

Spécifier le temps de recharge peut vous rendre service.

J’espère que cette astuce facile à mettre en place va vous permettre d’éviter de perdre des images et je vous donne rendez-vous pour une prochaine astuce.

Comme toujours, n’hésitez pas à me laisser un petit message et si ce n’est pas déjà fait abonnez-vous à la newsletter pour m’aider à faire augmenter le nombre d’abonnés au blog.

9 thoughts on “Gestion de vos batteries et de vos cartes mémoires

  1. Bonjour Pascal,
    Très bonne idée le marquage des cartes et batteries. Chose que je ne faisais pas jusqu’à présent… Forcément 🙂 Pour les SSD et autres disques durs, je préconise plutôt de les enregistrer dès l’achat sur le site du fabricant. Cela procure de plus l’avantage d’une garantie supplémentaire. 3 ans au lieu des 2 ans légaux chez Seagate (c’est un exemple). On peut aussi selon les marques bénéficier de services particuliers comme la récupération des données en cas de crash… Ça peut toujours servir. Pour les piles hélas !

    1. Bonjour Martial,
      Tu as raison pour l’enregistrement, il est vrai que parfois on ne le fait pas, par fainéantise plus qu’autre chose et c’est une erreur. Cela dit, cela ne change pas que si tu as plusieurs SSD du même modèle c’est plus simple d’avoir renseigné la date dessus, même si avec la référence si tu l’as enregistré tu dois le retrouver. Une autre chose que je n’ai pas dite, et qui pouvait être intéressante, même si ce n’était pas le sujet de l’article, c’est le fait de ne JAMAIS laisser les piles batteries se décharger complètement. Ou tout au moins de les laisser, déchargées pendant un moment. Lorsque les accus sont vraiment déchargés, ils arrivent souvent, qu’ensuite, ils ne veulent plus prendre la charge. Je dis ils arrivent, parce que parfois ça marche tout de même pour une raison qui m’échappe? Et bien entendu, mais cela pourrait faire l’objet d’un article pour le coup, l’importance du chargeur que l’on emploie pour les piles batteries. Je devrais peut-être faire un papier là-dessus.

      1. Oui, donnes nous ton expérience sur les chargeurs parce que (amha) c’est un peu la jungle pour en trouver un véritablement efficace

        1. Oui je pense que c’est intéressant en effet. Je vais le mettre dans les papiers à faire. J’en ai plusieurs que je trouve vraiment bien. Il faut, déjà, obligatoire que tu es une surveillance et une gestion individuelle de chaque compartiment de charge pour que chaque accu soit géré indépendamment selon son état. Tu dois avoir la possibilité de faire une décharge avant de recharger ta pile et, idéalement, qu’il est un programme de régénération des accus. Il faut aussi pouvoir choisir l’ampérage de charge pour pouvoir, si on le désire, charger vite ou encore charger doucement pour ne pas faire chauffer l’accu. Avoir un programme de veille et de surveillance à la chauffe. Mon préféré est le modèle « La Crosse Technology BC900, mais j’ai l’impression que le BC9009 c’est le même et que le chargeur vendu sous la marque VOLTCRAFT modèle IPC-1, c’est pareil. Prix autour des 50€.

  2. Bonjour Pascal,
    Je touche du bois ! Je n’ai pas eu de problème de retour, si ce n’est qu’une fois pour une alime chez Lacie.
    Machinalement c’est ce que je faisais, sans me rendre compte de l’importance que cela pouvait avoir !
    Par contre pour le chargeur, l’idée d’y mettre le temps de charge c’est bien vu !!! 🙂
    Pour les disques durs, et éventuelle alimentation, pareil j’y mets systématiquement la date d’achat…
    Pour ce qui est des cartes SD, je n’achète plus que celles qui sont garanties à vie à présent !

  3. Pour ma part, j’ai choisi le modèle de chargeur suivant “Maha Powerex MH-C9000” qui combine toues les qualités que vous citez.
    Je crois savoir que le La Crosse Technology 900 est un très bon produit également.
    Marc

    1. C’est un bon produit je crois que la plus grosse différence c’est que le mode refresh qui s’appelle mode “cycle” n’est pas automatique et qu’il faut indiquer combien de cycle on veut alors que le la crosse fait en automatique le nombre de passes nécessaire. Si je me trompe, n’hésites pas à me le dire. 😉

  4. Bonjour Pascal,

    Merci pour tout c’est bon conseil.
    J’ai télechargé le logiciel blackmagicdesign pour connaitre l’etat du disc dur de mon Mac,
    mais mon système est trop ancien. 10.6.8
    Auriez vous un conseil à me donner ?

    Bien à vous

    Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.