Améliorer une interview en postproduction

Il est fréquent de réaliser une interview avec une seule caméra et en une prise unique ne permettant pas de  changer d’emplacement ou d’objectif. Comment obtenir, au montage, un film dynamique alors que du début à la fin, nous n’avons qu’un seul cadrage et un seul rapport d’agrandissement.

Dans cette situation notre cerveau va s’endormir et vous allez avoir besoin d’un orateur brillant pour conserver l’attention de vos spectateurs. Pour les photographes professionnels, la demande qui consiste à tourner une interview rapidement et d’un seul trait fait partie des commandes régulières. Dans cette situation le plus souvent vous devez être prêt à tourner rapidement. Vous n’allez pas prendre de risque au tournage, et placer sa caméra ou, pour les photographes, son appareil photo sur un pied est l’attitude la plus sure pour garantir un résultat constant.

Au montage, nous allons avoir une séquence vidéo manquant cruellement de dynamisme.

L’astuce de la semaine va consister à tourner votre interview en conservant un cadrage de type plan moyen, donc, un rapport d’agrandissement assez ouvert. Ensuite en postproduction nous allons sélectionner des portions de notre interview ou nous allons appliquer un agrandissement de l’image, donc un crop. Cela correspond à un tournage à deux caméras dont la seconde est montée avec un objectif de longueur focale supérieur à la première. Nous obtenons ce que l’on appelle un « raccord dans l’axe », soit une des règles qui nous permet de monter deux séquences de manière fluide. Si vous voulez, au montage que deux séquences se suivent sans que cela nous procure une impression de mauvais raccord, vous devez appliquer entre vos deux caméras une différence d’angle d’au moins 30° minimum avec la deuxième caméra pour que notre cerveau accepte de raccorder ces deux plans sans que cela le dérange. Vous pouvez observer à la TV que cette règle des 30° est toujours appliquée. Si vous ne pouvez pas obtenir ces 30°, par exemple lors d’un tournage dans un couloir, alors la solution et le « raccord dans l’axe ». Dans ce cas vous conservez la même place, mais, vous changez le rapport d’agrandissement. Ce changement d’agrandissement doit être assez important. Un agrandissement légèrement plus important vous donnera une impression de mauvaise coupe, il faut que le cadrage change réellement. En plus de permettre de dynamiser votre film en donnant à notre cerveau un nouveau cadrage, cela peut avoir aussi d’autres avantages.   Imaginez que vous vouliez couper une partie de l’interview, quelle qu’en soit la raison, une erreur ou une interview trop longue, si vous n’avez qu’une seule séquence, vous allez avoir beaucoup de mal à ce que le raccord passe inaperçu. La position de la tête peut légèrement changer et la forme de la bouche de votre interviewé va obligatoirement changer. Nous aurions alors une impression de saute d’image, ce qui montre que vous avez fait une coupe.

Placer une transition va automatiquement être visible.

Là encore, vous indiquez au spectateur qu’il y a eu une coupure dans le temps. Le fait de couper la partie que l’on ne désire pas et d’appliquer un changement sur le rapport d’agrandissement après la coupure va nous permettre de rendre invisible cette modification. Notre cerveau n’a pas la capacité à se rappeler exactement quelle était la position des lèvres ou de la tête avant ce changement de cadre. Cela peut aussi permettre de monter une interview réalisée en plusieurs prises, qui, après modification, a l’air d’avoir était tourné en une fois. Sur le logiciel de montage, quel que soit votre logiciel, la démarche reste la même, vous allez faire des coupures avec l’outil « rasoir » afin de pouvoir traiter séparément une portion du film.

On utilise l’outil rasoir pour découper une portion dans l'interview.

Une fois cette portion sélectionnée, vous appliquez votre agrandissement.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à modifier en verticale et horizontale le placement de votre crop dans l’image. La règle est simple. Pour que votre montage final coule naturellement, vous devez déplacer l’image agrandie pour que les yeux de votre personnage soient à la même place qu’avant l’agrandissement. Le cerveau prend comme référence les yeux. Le fait de replacer ceux-ci au même endroit dans l’image après agrandissement évite que le cerveau les recherche.

En plus de l’agrandissement, il faut changer la position en X et Y.

Un conseil, conserver le même rapport d’agrandissement et de déplacement de l’image pour toutes les portions du film que vous allez modifier.

Comme si vous aviez une deuxième caméra qui a tourné, à côté de la première, mais avec un objectif différent. Le fait de conserver les mêmes rapports nous permet d’obtenir un montage cohérent, qui se regardera avec plaisir. Si vous pensez finaliser votre film en 720 lignes alors qu’il a été tourné en full HD, donc en 1080 lignes, vous pouvez aussi partir sur une autre démarche plus qualitative si votre logiciel vous le permet. ce sera le cas de tous les logiciels sérieux. Vous créez une timeline en 720 lignes, et vous appliquez un réglage dans les préférences du projet ou du logiciel, pour que les séquences que l’on pose dessus conservent leurs tailles d’origine, en ne s’adaptant pas aux 720 lignes.

En 720p il faut spécifier que l’on ne veut pas de redimensionnement.

Dans ce cas, il faudra, sur l’ensemble de la séquence, appliquer une réduction et non un agrandissement pour que l’image soit entière à l’écran.

Ensuite, pour les rapports d’agrandissement, il suffit de mettre l’image à 100%, pour qu’elle se retrouve cropée dans celle-ci. Les gros plans n’auront subi aucun rééchantillonnage et donc conserveront une meilleure qualité. Dans le cas où vous conservez une timeline en Full HD, les portions de films ayant un agrandissement auront des images rééchantillonnées. Parfois il peut être judicieux d’appliquer un petit renforcement de netteté pour contrecarrer  l’effet de perte de détails dû au recalcul des images.

Bien entendu, plus vos images d’origine sont de grande qualité, moins cette astuce sera visible à l’écran et plus vous conserverez de la qualité sur votre sortie finale.

Je suis sûr que si vous ne connaissiez pas cette astuce, vous allez l’utiliser très souvent. Toutes les vidéos de ce blog sont montées de cette manière étant la plupart du temps seul lors des tournages.

Je vous souhaite de faire de beau montage et vous donne rendez-vous pour une prochaine astuce.

4 thoughts on “Améliorer une interview en postproduction

  1. Bonjour Pascal,
    Effectivement, s’il n’y a qu’une caméra fixée sur le sujet, cela enlève une épine du pied !
    Donc plus grande est la résolution 4k, UHD, meilleur en sera la définition et l’agrandissement ?
    Ce qui est possible aujourd’hui ne l’était hélas pas hier …
    Certes, en boostait le signal, mais ce n’est plus comparable !!!
    Voilà encore une bonne astuce, que souvent certains oublient !

    1. Bonjour Martial. Oui, en effet si on a une caméra ou un appareil qui tourne en 4K, alors on pourra délivrer un film en Full HD sans avoir besoin de faire du rééchantillonnage sur les gros plans, puisque nos images 4K seront cropées naturellement en les plaçant sur la timeline. Pour les plans plus larges, nous réduirons les images que nous placerons sur la timeline, ce qui conservera beaucoup de qualité. C’est donc une bonne raison de tourner en 4K. Tu as raison de le signaler. De toute manière dès que l’on veut manipuler les images ou faire une correction avoir des images de qualité simplifie tout. 😉

  2. Bonjour Pascal, merci pour ce tuto, j’utilise Adobe Première Pro, c’est possible de le faire, et comment ?? je suis sur PC Windows 10 et si tu a le temps ce serais possible un petit tuto ou un lien ?? merci.

    1. En fait je n’utilise pas Adobe Première Pro, hormis parfois avec des clients. Il est clair que tu peux faire cela avec tous les logiciels sérieux de montage et Adobe première est l’un des grands acteurs donc.. Après, faire des tutos sur des logiciels que je n’utilise pas régulièrement, mais bon cela va être de toute manière la même méthode. Au final tous les logiciels de montage marchent de manière très similaire donc en recherchant un peu tu vas trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.