Comment éviter la buée sur votre matériel

Soumettre votre équipement à un choc thermique important, en passant du froid au chaud, va faire apparaitre de la buée sur votre matériel. Vous pouvez rencontrer cette situation couramment en hiver. Pourtant, éviter ce problème reste simple. Encore faut-il connaitre l’astuce.

Lorsque notre matériel reste pendant une longue exposition dans un environnement très froid, les parties métalliques ainsi que le verre des lentilles se glacent. Si vous réchauffez trop rapidement ces composants glacés en entrant dans un environnement ayant une température beaucoup plus élevée il va se former sur la surface de votre équipement de la buée. On pourrait croire qu’essuyer les surfaces en cause pourrait régler le problème, mais au contraire le frottement que vous appliquez réchauffe la surface et génère encore plus de buée. Vous voilà alors dans l’obligation de patienter pour que l’ensemble de votre équipement se réchauffe et sèche pour pouvoir à nouveau l’utiliser.

Placer l’appareil dans un sac étanche évite la buée.

Il y a un moyen simple d’éviter cela en plaçant votre équipement dans un sac en plastique avant de rentrer dans la pièce chaude.

L’air froid emprisonné dans le sac va servir de coussin amortisseur ce qui va éviter un réchauffement rapide de l’équipement. S’il y a tout de même formation de buée, elle ne pourra être que sur les parois du sac. En agissant ainsi, vous n’avez pas besoin d’attendre que le matériel arrive à la température de la pièce, mais seulement de réduire la différence de température pour éviter la création de buées. Conserver avec vous des sacs plastiques en hiver pour être paré à toute éventualité.

Les sacs munis d’une fermeture ZIP sont plus simples à fermer.

Préférez des sacs plastiques avec fermeture zip, si vous en avez, c’est tellement plus simple à fermer. Vérifiez tout de même que les sacs ne sont pas troués et que l’air frais va bien rester emprisonné à l’intérieur.

Si vous utilisez un sac photo à fermeture zip relativement étanche, vous pouvez vous passer de cette astuce. L’intérieur de votre sac restant assez longtemps froid pour éviter la montée rapide en température. Bien entendu, il faudra tout de même attendre que le matériel à l’intérieur du sac se réchauffe avant de l’ouvrir.

Un bon conseil, si vous devez prendre votre voiture en hiver pour un long trajet. Et que vous désirez avoir la possibilité d’utiliser rapidement votre équipement en arrivant, pensez à mettre votre sac dans l’habitacle de l’auto et non dans le coffre. En chauffant l’habitacle, vous éviterez que le matériel ne descende trop en température ce qui permettra de l’utiliser plus vite voir tout de suite.

Vérifiez que le sac est étanche.

Pour que le matériel se réchauffe plus vite il est parfois plus malin d’avoir plusieurs petits sacs plutôt qu’un grand qui représente un volume d’air plus important à réchauffer.

N’hésitez à me dire dans les commentaires si vous avez aimé cette astuce et si vous pensez qu’elle va vous rendre service et je vous donne rendez-vous pour une prochaine astuce.

6 thoughts on “Comment éviter la buée sur votre matériel

  1. Voilà encore une astuce qui me plait bien !!!
    En ce moment ça va, je parle du temps !!!
    Mais dans l’Est, ton astuce est la bienvenue 🙂
    Je sors de chez moi et je pars par exemple au lac du Der
    et bien comme tu dis, tout est froid et ingérable pendant un moment !
    J’avais acheté des chaufferettes, pour palier au grand froid, mais je vais
    prendre en compte ton astuce… Merci Pascal ! 🙂

    1. Merci Martial. On a en effet deux solutions ou l’on évite que le matériel se glace ou l’on arrive à gérer le choc thermique en évitant un réchauffement trop rapide. Il n’y a pas d’autre possibilité à ma connaissance. Le choix d’avoir un sac photo quasiment étanche et qui va permettre de ralentir la montée en température reste une bonne solution, même si ce n’est pas le plus performante au niveau du délai. Le plus rapide c’est cette astuce.

  2. Bonjour, excellente astuce que je vais utiliser certainement.
    Pour ma part, le choc thermique lors d’un retour à la maison est assez souvent d’une différence de 40 degrés Celsius l’hiver (je suis au canada QC) , alors ma méthode est d’utiliser une carte wifi et à mon arrivée chez moi, je laisse mon matériel dans mon sac à dos, mais auparavant j’aurai mis sous tension mon boitier, ce qui fait que les photos peuvent se décharger automatiquement alors que le matériel se réchauffe tranquillement comme vous le dites dans votre vidéo. Mon but étant bien sûr de voir les photos rapidement sans attendre que tous les ingrédients soient à la température ambiante.
    J’ai découvert votre blog en suivant un lien à partir du forum chassimages : très content de vous avoir trouvé. Bonne continuation. Bernard

    1. Bonjour Bernard. Je n’avais pas pensé à la solution d’utiliser la fonction WiFi du boitier pour décharger ses images tout en laissant son boitier dans son sac pour éviter le choc thermique, c’est malin. 😉
      Sinon, pour récupérer son appareil plus vite peut-être que mettre le boitier dans un sac plastique devrait permettre à celui-ci de se réchauffer plus vite qu’en le laissant dans son sac photo avec tout le reste de l’équipement. Ça peut être aussi une manière de gérer son matériel pour pus d’efficacité.

      1. Hi,
        Effectivement, ma méthode à l’inconvénient de ne pas pouvoir utiliser l’apn rapidement. Un mixe des deux méthodes peut-être ?
        Je vous souhaite une très bonne fin d’année et le bonheur pour celle qui vient.
        Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.