Pourquoi mes filtres me coûtent moins cher.

Aujourd’hui je vais vous parler de la méthode que j’emploie depuis plusieurs années pour gérer plus efficacement mes filtres photo.

Pour la plupart des photographes, les optiques, haut de gamme, sont souvent aux diamètres de filtre de 77 mm.
Mais même si ces objectifs constituent la base de votre équipement vous avez certainement une ou plusieurs optiques qui n’ont pas le même diamètre de filetage pour les filtres.

Si comme moi, vous utilisez des équipements différents pour photographier et filmer, que ce soit en studio ou en reportage alors il y a fort à parier que vous avez des objectifs aux diamètres de filtres variés.

Il ni a rien de plus énervant, pour moi, que de devoir choisir, dans mon sac, un objectif, non pas, parce qu’il est le plus intéressant pour l’image que je veux réaliser, mais, simplement parce que le filtre en ma possession ne peut se monter que sur cette optique.

Je suis sûr que ça vous est déjà arrivé.

Eh bien J’ai une bonne nouvelle pour vous. C’est simple, efficace, économique et donc cela mérite clairement d’être placé dans les astuces de pro.

Cette solution est l’emploi de bagues de conversion de diamètre de filtre pour vos objectifs.

Il vous suffit donc d’acheter tous vos filtres en diamètres 77 mm, et, si besoin d’utiliser une bague pour convertir le diamètre de vos objectifs à ce filetage.

Pourquoi 77 mm! Parce que c’est la taille la plus standard des optiques haut de gamme et que rare sont les objectifs d’un diamètre de filtre supérieur.

Un jeu de 7 à 8 bagues peut vous assurer une polyvalence de tous vos filtres.
Un jeu de 7 à 8 bagues peut vous assurer une polyvalence pour tous vos filtres.

Certains d’entre vous vont peut-être me dire :

« Mes optiques sont d’un diamètre inférieur à 77 mm, je ne vais tout de même pas acheter des filtres en 77 mm qui sont plus chers »

Pourtant, sur le long terme, ce serait très certainement le choix le plus judicieux.

Les filtres de bonne qualité sont chers, et le numérique n’a en rien réduit l’intérêt des filtres en prises de vues : bien au contraire.

Dans certaines conditions ; ils sont une obligation pour conserver de la qualité voire le seul moyen d’obtenir une image correcte.

Aussi pourquoi prendre le risque d’acheter, un filtre d’un diamètre inférieur aux 77 mm alors que vous ne connaissez pas les optiques qui seront dans votre sac dans 1 ou 2 ans, voire davantage…

En choisissant un filtre en 77 mm vous vous assurez de la pérennité de votre jeu de filtres.

Vous avez deux types d’achat possible :

Soit un jeu de bagues, souvent vendu par 7 ou 8 bagues au prix de 6 à 15 €.

Soit l’achat d’une bague, vendue à l’unité, entre 2 et 4€, et qui convertira sur votre objectif le filetage en 77mm.

Lorsque l’on regarde le prix d’un filtre de bonne qualité, l’intérêt me semble sauter aux yeux.

Personnellement, j’ai opté pour les deux. Jeu de bague et bague de conversion directe pour les objectifs que j’utilise le plus souvent.

Le jeu de bague, rassemblé dans une petite housse, m’assure une sécurité en restant dans mon sac.

Par ce biais, je peux, tranquillement monter la totalité de mes filtres sur n’importe quel objectif…

Et pour mes anciennes optiques Hasselblad, par exemple, j’ai là encore trouvé la bague de conversion qui transforme la baïonnette Hasselblad de ces optiques en filetage 67 mm que je passe ensuite en 77 mm avec une autre bague de mon jeu.

Vous pouvez trouver une bague de conversion même pour une ancienne optique Hasselblad à baïonnette.
Vous pouvez trouver une bague de conversion même pour une ancienne optique Hasselblad à baïonnette.

Il faut par contre, rajouter à ce kit de bagues de conversion un pare-soleil caoutchouc en 77 mm.

Car vous risquez parfois de perdre l’usage du pare soleil d’origine lorsque vous fixez un filtre en 77 mm.

Ce pare-soleil vendu autour des 8 à 15€ restera dans votre sac et à l’usage s’adaptera à la longueur optique de l’objectif que ce soit un grand angle ou un télé objectif.

Un pare-soleil 3 en 1 pliant s'adaptera aux différentes longueurs focales de vos objectifs.
Un pare-soleil 3 en 1 pliant s’adaptera aux différentes longueurs focales de vos objectifs.

Je vais aussi profiter de cette vidéo pour un petit rappel sur la méthode à employer pour visser vos filtres sans danger.

Les filetages sont très fins et l’utilisation de filtre sur des bagues, le tout à monter sur un objectif, risque d’abimer vos filetages.
Il y a cependant une méthode qui vous garantit de ne rien casser.

Cela consiste à vous assurer que les deux parties à assembler sont bien parallèles l’une et l’autre, car c’est là  … Où est le risque, en essayant de visser alors que vous êtes en biais.

Heureusement la plupart du temps ça ne marche pas et on galère, c’est tout.

Mais lorsque le filetage prend tout de même alors vous risquez  d’abimer le filet.

La méthode pour contrer ce problème est de tourner dans le sens inverse, comme si vous dévissiez le filtre, cela va positionner le filtre correctement bien parallèle.
Vous allez entendre un petit son, voire, sentir les deux parties ce positionner prêtes à être vissé.

Dès lors le filtre se monte facilement, sans forcer et sans rien abîmer.

Une autre petite astuce.

Est-ce qu’il ne vous est jamais arrivé d’avoir du mal à dévisser un filtre que vous aviez peut-être un peu trop serré?

Comme pour le problème d’assemblage précédant c’est encore une force exercée en biais qui est la cause de cette difficulté.
Vous exercez une pression sur le filtre du bout des doigts ce qui a pour effet de pincer le fil du filetage en le bloquant d’autant plus.
La solution est simple.
Vous retournez l’optique sur une surface plane légèrement molle comme par exemple le dos d’un tapis de souris, et là, MIRACLE, cela se dévisse tout seul, sans pression.

En reportage, c’est moins facile mais vous pouvez y arriver en ne cherchant plus à dévisser du bout des doigts mais en utilisant votre main pour appliquer une pression homogène sur le contour du filtre et donc vous permettre de dévisser bien à plat.

Voilà pour l’astuce de cette semaine, voir les astuces puisqu’il y avait plusieurs points que je voulais traiter avec vous aujourd’hui.

Pour retirer un filtre récalcitrant il suffit de retourner l'objectif sur une surface molle pour débloquer la situation.
Pour retirer un filtre récalcitrant il suffit de retourner l’objectif sur une surface molle pour débloquer la situation.

Merci de m’encourager en me laissant un commentaire sur les pages de blog.

À la semaine prochaine pour une nouvelle astuce de pro.

Voici des liens directs pour trouver les produits.

                                                           

 

Le premier jeu de bagues est d’un prix très raisonnable et le deuxième, d’une marque plus connue, est un peu plus chère.

Attention lorsque vous commandez le pare-soleil, vérifiez que l’annonce stipule bien qu’il est d’un diamètre de 77mm.

Je touche une petite commission si vous passez par le lien Amazon, sans que cela augmente le prix d’achat du produit, cela m’aide à entretenir ce blog.

Merci si vous le faites ! 😉

Enregistrer

35 thoughts on “Pourquoi mes filtres me coûtent moins cher.

  1. Super article Pascal!

    Je m’étais justement déjà demandé quelle taille de filtre privilégier, mon plus gros caillou étant à 67, je pensais m’en satisfaire, mais visiblement ce n’est pas la meilleure idée.
    Et que penses-tu des portes-filtres carré? J’ai l’impression que c’est plus adapté pour une utilisation sur trépied, ou du moins dans un environnement ou il y a moins de mouvement, non?

    Bonne continuation et à bientôt 🙂

    Thomas

    1. Bonjour Thomas, au niveau des filtres carrés tu veux parler des portes filtres du genre : cokin, je suppose. C’était en effet très à la mode il y quelques années. Et même s’il y a des modèles de grande taille pour les optiques de grand diamètre, le souci c’est que certains filtres modernes très intéressants n’existent pas sous cette forme. Avec le numérique les photographes ont peu à peu oublié l’usage du filtre, hormis le filtre UV pour protéger leurs cailloux. Il y a pourtant des filtres très intéressants qui parfois viennent combler les faiblesses des capteurs sur certains points précis. J’y reviendrais sur le blog, donc je pense qu’il est préférable d’opter pour ma solution, même si cela reste mon choix, il est vrai. Cependant certains filtres cokin peuvent nous aider à faire des images créatives et cela peut être une source d’inspiration. Merci pour ton passage sur ce blog, je te souhaite bonne continuation pour le tien, un blog axé sur une grande marque comme Pentax, c’est très intéressant.

    1. Merci Jean-Marie pour ce commentaire très sympa. Venant d’un professionnel habitué à regarder beaucoup de vidéo, et donc avec un sens critique aiguisé, c’est d’autant plus motivant pour moi. Au plaisir de te lire à nouveau sur ces pages.

  2. Salut Pascal,
    Super, ton blog et les vidéos très instructives, mai juste un truck qui serait pas mal de nous mettre le lien où l’on peut trouver les produits que tu présentes comme le kit de bagues ou le pare-soleil a moins que je ne l’ai pas vue. Sinon les 52 très bonnes idéent, continu comme ça…

    1. Merci Olivier, pour ce message. Mettre un lien pour acheter les produits, oui, en effet ça serait une bonne idée pour certains produits difficiles à trouver, je vais y réfléchir. N’hésites à me donner à nouveau ton ressenti c’est comme ça que je pourrais faire avancer le blog dans la bonne voie.

  3. Suite à un commentaire, je viens de mettre en place des liens pour que vous puissiez trouver les produits dont je parle sur le post. Ce sont des liens affiliés ce qui veut dire que si vous passez par ces liens je toucherai une commission sans pour autant que cela change le prix du produit à l’achat.

  4. Pascal pour la fixation des filtres sur les optiques, personnellement j’ai opté pour des adaptateurs Xume qu’on ne visse pas mais qu’on fixe magnétiquement. Ca coute un peu de sous mais c’est tellement rapide. Pour quelqu’un qui passe son temps à changer de filtre, ca change vraiment la vie. Ils vendent aussi les capots, cad que la gestion des filtres (77mm bien sûr :)) devient très rapide !
    merci pour ton blog

    1. Bonjour Romain, et merci d’avoir laissé ce commentaire très intéressant.
      Je ne connaissais pas ce produit, les adaptateurs Xume, c’est très malin en effet.
      Ça ne change pas au niveau de l’intérêt des bagues de conversion de diamètre, puisque là encore nous aurons besoin d’elles pour passer un pas de vis de 52mm à un 77mm par exemple, mais ça pourrait être un complément pour faciliter la mise en place des filtres sur les objectifs

      Toi qui utilises déjà ce système peux-tu nous en dire un peu plus sur la solidité de la fixation. Ce que je veux dire par là : l’aimant est-il assez puissant pour bien sécuriser nos précieux filtres et permettre par exemple de tourner la bague d’un filtre polarisant circulaire sans que celui-ci ne bouge de l’optique.

      Au plaisir de te lire.

      Pascal

  5. Pascal tu as raison les adaptateurs restent nécessaires. c’est juste sur la fixation que les Xume sont intéressants (et je ne travaille pas pour eux:)
    perso je n’utilise qu’un seul filtre, mais presque tout le temps : Heliopan Variable ND 0,3 1,8 en 77mm. Ce n’est pas spécialement léger mais ca ne bouge absolument pas. Pourtant au final vu que je suis souvent un peu dans l’urgence, je déplace la caméra avec le filtre dessus, et sans y faire spécialement attention.
    après je pense que le risque serait qu’en déplacant la cam, on frôle un objet – ou soi-même, avec le bout de l’optique et là ca tombe. (pour plus de sécurité j’ai deux heliopan avec moi mais je n’ai jamais eu besoin du 2e).
    bref en tout cas à mes yeux un petit accessoires vraiment très utile parce que visser et dévisser les filtres c’est un enfer. les petites bagues magnétiques restent constamment sur mes optiques et sur mes filtres, et je n’utilise plus que le couvercle Xume.
    a bientôt,
    Romain

    1. Merci Romain, et pour ce retour d’utilisation. Je trouve le principe très intéressant pour la rapidité de mise en place de filtres. J’utilise souvent des IRND fixes, j’ai donc plusieurs filtres avec moi et c’est vrai que ça parait intéressant dans ce contexte.
      Par contre, si je comprends bien, ça ne serait peut-être pas judicieux dans les situations. Si tu travailles par exemple sur un événementiel ou une rencontre et que tu risques de devoir frôler des gens ou d’être bousculé, surtout si tu as placé un pare-soleil devant le filtre, là, il y a tout de même un risque que le filtre se détache.
      Quoi qu’il en soit, un produit intéressant que je ne connaissais pas et qui peut être un produit très utile si employé dans le bon cadre. Merci.

  6. Bonjour Pascal,
    Merci pour ces petites astuces sur les filtres 🙂
    C’est très instructif et les explications sont claires. C’est bien utile car J’ai souvent galéré aussi bien pour viser que dévisser un filtre! J’ai revendu tous mes 72mm pour du 77mm récemment, dommage de ne pas avoir lu ton astuce sur les bagues plus tôt.
    A bientôt,
    Eric.

  7. il m’a fallu plusieurs années pour arriver aux mêmes conclusions !
    c’est extrêmement sympathique de diffuser ces astuces pour les débutants !
    Merci !

    1. Oui, comme toi certaines astuces ne sont pas venues du jour au lendemain et sont le fruit d’un besoin ou d’une attente, découvert sur le terrain. Je pense que même pour un photographe qui commence sa vie professionnelle, certaines astuces peuvent lui faire gagner du temps ou de l’efficacité. J’avais envie d’un vrai défi, puisque 52 astuces ce n’est pas simple, et en même temps passer ce temps pour faire quelque chose d’utile, du moins pour certains. C’est l’idée.

    1. Non je les ai remplacés par des images sur lesquels ont peut cliquer pour plus de clarté, mais en faite peut-être pas..
      Sinon, votre commentaire avait été placé dans les spams par le système de protection du blog?? Peut-être à cause du pseudo à la place du nom?? Je viens de le voir seulement maintenant. C’est la raison pour laquelle il n’est pas apparu plus tôt dans les commentaires.

  8. Mon astuce pour dévisser les filtres est la pince à dévisser les couvercles de bocaux (de cornichons par exemple) en choisir une avec le revêtement interne en caoutchouc ou silicone. 3 ou 4 € dans les magasins genre foir’fouille.

    1. Pas mal, je ne connaissais pas cette astuce bon il faut dire que jusqu’à maintenant j’ai toujours réussi à desserrer mes filtres bloqués en utilisant une surface légèrement molle, c’est d’ailleurs surement pour ça qu’il y a comme des petites dents sur le dessus des filtres.

  9. Bonjour Pascal.
    Merçi pour ton blog très intéressant que je viens de découvrir. L’astuce pour le filtre polarisant et autres mon rappelé leur utilisation qui était passée aux oubliettes depuis l’avènement du numérique.
    Bonne continuation et a bientot sur ton blog.

    1. Bonjour Gérard. Oui en effet il y a pas mal de petits matériels ainsi que d’habitudes qui sont passés aux oubliettes avec le numérique, alors qu’au final il n’y a aucune raison. Parfois même, le numérique a rendu encore plus intéressants ces outils.

  10. Bonjour et merci pour votre Blog.
    Peut-on prendre un filtre variable ND2-ND400 de la même manière ?
    Le pare-soleil peut-il aussi passer ?
    Merci pour retour

    1. Oui bien entendu c’est même dans le cas de filtre assez cher que cela prend tout son sens. Les bons filtres ND variables sont chers. Qui plus est le fait de le prendre dans un grand diamètre augmente le prix, mais il permet une utilisation avec toutes nos optiques. Pour le pare-soleil il faut faire attention, certains modèles de ND variable n’ont pas de filetage permettant de fixer un pare-soleil, assez étrange lorsque l’on connait l’importance d’un pare-soleil à la prise de vue. Le pare-soleil d’origine étant inutilisable lorsque l’on place un filtre bien plus grand en diamètre sur une optique. Il vous suffit de prendre un pare-soleil en caoutchouc qui s’adaptera à votre ND.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.