Le filtre polarisant améliore le rendu de vos images

Le polarisant peut vous permettre d’obtenir de meilleur portrait en éliminant les reflets sur le visage de votre modèle, un peu comme si on avait appliqué une poudre libre permettant de matifier la peau.

Nous connaissons tous le filtre polarisant,vous savez ce filtre qui nous permet de mieux voir à travers une vitrine en réduisant les reflets de la rue, ou encore d’apercevoir le fond d’un cours d’eau en éliminant la réverbération du ciel. Nous le connaissons aussi pour l’énorme gain de qualité qu’il procure aux images, que ce soit, en photo ou en vidéo, en densifiant le ciel, permettant ainsi de repousser les zones cramées de nos images. Mais aujourd’hui c’est à un tout autre usage que je m’attache.  Attention je ne vous dis pas que cela remplace le maquillage, bien sûr que non, et personnellement je préfère vraiment lorsque le modèle est maquillé. Mais ce filtre peut vous apporter une aide précieuse lorsqu’il n’est pas question de maquiller la personne. Dans ces moments-là, ce filtre est vraiment un atout auquel il faut penser.

En réglant le filtre on réduit les reflets.

Le plus souvent les différences fortes de densité de lumière sur le visage, ou toutes zones qui nous paraissent bruler sont dues à la réflexion de votre lumière par rapport à l’angle de celle-ci avec l’appareil.

Vous pouvez donc réduire ou éliminer totalement ces reflets afin de garantir un résultat optimal. Vous pouvez aussi choisir de ne retirer qu’une partie de la réflexion pour modeler le portrait tout en réduisant tout de même son intensité. C’est une approche plus qualitative encore.

Lors de l’emploi d’un ou plusieurs flashs cobra, comme en Strobisme, il est un peu plus délicat de travailler avec un polarisant. Au flash, si vous n’avez pas de lampe pilote, il va falloir faire plusieurs photos pour trouver le réglage désiré. Concrètement, vous faites une série d’images en tournant à chaque fois le filtre pour visualiser son effet et permettre de faire un choix en rapport avec le résultat escompté.

Avec ou sans le polarisant.

Un point tout de même à prendre en considération: il faut utiliser un polarisant performant et adapté à nos besoins actuels.

Les anciens polarisants se montrent souvent déplorables au niveau rendu des couleurs. Il faut dire qu’ils ont été développés pour répondre aux besoins des appareils argentiques qui n’étaient pas aussi exigeants au niveau colorimétrie. Ces vieux pola ont tendance à nous restituer des couleurs étranges qui salissent nos images. Nous pourrions penser qu’en travaillant en fichier RAW nous serions à même de contrer ce problème par une sélection rigoureuse des paramètres de développement. Au final il n’en est rien, et même si cela améliore les choses, nous obtenons la plupart du temps une image aux couleurs assez étranges. C’est d’autant plus marquant si on prend notre image, que cela soit une photo ou un film, sous une lumière difficile comme un temps couvert. Personnellement j’avais fini par arrêter de me servir de polarisant, même pour photographier des vitrines ou pourtant il est indispensable. Le résultat au niveau des couleurs était trop moche. Alors que je devais posséder pas moins de 4 polarisants différends, aucun n’était performant.

J’ai donc recherché le polarisant qui allait devenir mon nouvel allié. J’ai essayé tous les filtres que j’ai pu me procurer et lu tout ce que j’ai trouvé au sujet des autres.

C’est un filtre d’un prix raisonnable qui m’a donné les meilleurs résultats. Il s’agit du filtre polarisant Hoya HD. À ne pas confondre avec le Pro1, qui est en vente partout. Le Pro1 est certes, un très bon filtre, mais il est clairement moins intéressant que le modèle HD. C’est donc le modèle que je vous conseille, même s’il est assez difficile à trouver. Cependant comme tous les magasins distribuent les filtres de la marque Hoya, il me semble qu’il serait assez simple pour eux de ce procure ce modèle. Mais bon, il est vrai que sur la boite du Pro1 il y a marqué « Pro » comme je l’ai entendu en boutique, donc ça doit être la raison..

Hoya HD

Vous pouvez assez facilement vous rendre compte de la qualité de votre polarisant en plaçant le filtre devant votre œil.

Vous ne devenez pas avoir une modification notable des couleurs en plaçant le filtre devant votre œil. Avec un Hoya HD vous avez une légère différence qui part vers les verts, mais très très légère et aussi une petite perte de luminosité, je dis petite, car ce modèle, en comparaison avec les polarisants traditionnels va vous faire gagner entre 1 et 2 diaph..  Et, oui, il laisse passer 25% de lumière en plus par rapport aux autres Pola.

Vous pouvez tester votre polarisant en le plaçant devant votre œil.

HD, c’est pour « High Durability » ce modèle est très résistant ce qui est un avantage supplémentaire, il est aussi utilisable avec une optique grand-angle grâce à sa finesse.

Donc, vraiment pour moi, c’est un outil remarquable que j’utilise très souvent. Si vous faites des vidéos avec votre appareil DSLR, je vous conseille de penser à lui, afin de conserver de la matière dans le ciel. Les fichiers de DSLR en vidéo n’étant pas très souple en postproduction, il est un allié précieux pour beaucoup de plans en extérieur.

Pensez aussi à le prendre en diamètre de 77mm, pour qu’il puisse être le plus polyvalent possible. Si vous ne voyez pas pourquoi, vous devriez peut-être aller voir ma vidéo ou je vous explique « pourquoi mes filtres me coûtent moins cher, en cliquant ici.

J’espère que cette astuce va rendre service et je vous souhaite de faire de belle prise de vue.

Voici un lien pour trouver un filtre polarisant Hoya HD à un prix intéressant.

Je touche une petite commission si vous passez par le lien Amazon, sans que cela augmente le prix d’achat du produit, cela m’aide à entretenir ce blog.

Merci si vous le faites ! 😉

14 thoughts on “Le filtre polarisant améliore le rendu de vos images

  1. Encore une bonne astuce !
    Je vais m’en commander un pour décembre…
    Je n’hésiterais pas à suivre ton lien pour effectuer l’achat !

  2. Une excellente piqûre de rappel Pascal. Comme toi j’ai un peu laissé de côté cet accessoires depuis le numérique. Si le lien que tu donnes est toujours fonctionnel pour Noël et bien… C’est reparti 🙂

    1. Oui, il est vrai que beaucoup de personnes ont laissés de coté le polarisant, car ils ont oublié son intérêt ou parce qu’ils n’aiment pas le rendu qu’il nous donne en numérique, au niveau des couleurs. En fait si on a un pola adapté il n’y a plus de problème de couleur et c’est que du bonheur.

  3. Bonjour
    Vous recommandez les filtres HOYA HD mais il existe depuis peut les HD3 dont les performances sont quelque peu surprenantes par rapport au HD2 et donc encore plus par rapport au HD1. Le seul hic, l’exclusivité de la vente aux USA. Et une inflation du prix au vu des perfs ; De 105$ le 55mm à 223$ pour un 82mm en version HD3 ! La nouvelle série HD3 de filtres se compose d’un UV et polarisant circulaire dans les tailles courantes de 37mm à 82mm qui se compose d’une nouvelle formule nano-revêtement ultra-dur en plus d’un nouveau processus pour appliquer des couches de revêtement antireflet sur le verre HD3. Ces deux facteurs se combinent pour donner un revêtement qui est 800 pour cent plus dur que le revêtement optique sur la précédente génération de filtres.

    Pour rappel le site dédié au HD3 ; http://www.hoyafilter.com/HD3/features-and-specs/

    1. Bonjour David,

      Tout d’abord, un grand merci pour ce commentaire avec lequel je viens d’apprendre l’existence des filtres HD en version 2 et 3. Ils n’apparaissent même pas dans le site « hoyafilter » que j’ai checké avant de faire mon article….. J’utilise le HD depuis maintenant 2 ou plutôt 3 ans, et j’aimerais bien essayer le HD2 et HD3. je vais tenté de me les procurer. Par contre déjà qu’on a du mal à trouver en France des HD première version.. Même le HD2, je n’en ai jamais vu. Je suis en relation avec une boutique aux US pour certains filtres que l’on utilise en cinéma et qui ne sont pas distribué en France. Je vais voir s’ils ont des HD2 ou HD3 en pola. En tout cas, merci pour ce partage d’information, cela va intéresser certains visiteurs du blog qui habitent aux US. C’est ma deuxième source de trafic après la France, j’imagine qu’il s’agit de Français vivant là-bas. Pour eux forcément ça sera beaucoup plus simple d’essayer ces filtres. Comme j’échange avec l’un d’entre eux je vais lui demander s’il les connait.

  4. Bonjour Pascal, encore une bonne astuce, je me sert souvent du filtre, mais l’astuce de le tourner sur le visage pour éviter qu’il soit cramé, chapeau je n’ai jamais pensé a ça, merci…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.