Fabriquer un filtre anti-pop pour son micro

Nous allons voir comment fabriquer à moindre coût un filtre anti-pop pour son micro à partir d’un simple collant et d’un tambour à broder.

Lorsque nous utilisons un micro placé très près de la bouche, le souffle vient frapper la membrane de celui ci en faisant ce que l’on appelle un « pop ». Pour éviter cela, il vous suffit de placer entre notre bouche et le micro une cloison qui va arrêter ce souffle, comme une barrière, nous permettant de conserver de la qualité à notre enregistrement.

Ce filtre que l’on nomme filtre anti-pop est simple à réaliser. Il vous suffit de placer un collant ou un bas tendu sur un cercle. Pour maintenir ce bas, vous pouvez utiliser un tambour à broder ou encore vous fabriquer un disque métallique à partir d’un cintre sorti tout droit d’une teinturerie.

Fabriquer un filtre anti-pop pour son micro.

Vous pouvez trouver des tambours à broder, ou cercles de broderie, dans toutes les merceries.

Cet accessoire est peu couteux autour de 5 à 8€. Il existe en différentes tailles, prenez un modèle de 15cm de diamètre pour avoir plus de confort. Vous pouvez le prendre légèrement plus petit, vous devrez, alors, simplement faire attention de bien rester centrer par rapport à votre filtre lors des prises de son.

Pour placer le collant correctement il est préférable de vous faire aider, si vous désirez bien tendre le voile. Sinon, faites comme moi dans la vidéo, placez-le sommairement et ensuite tendez-le avant de serrer le cercle externe.

En France nous sommes plutôt habitués à trouver cet accessoire en bois. Mais vous pouvez le trouver en plastique, j’ai d’ailleurs sélectionné pour vous un modèle en plastique noir qui sera très sobre une fois monté. Vous le trouverez à la fin de cet article. Une fois le bas mis en place, votre filtre est opérationnel. Il vous faut tout de même trouver un fil de fer assez rigide et le fixer à notre disque pour pouvoir ensuite l’utiliser confortablement.

Le tambour à broder donne un résultat très présentable.

Vous pouvez  aussi confectionner un support pour votre voile de bas, en façonnant un cintre de teinturerie.

Nous en avons tous chez nous. Par contre certains sont très solides et il vous faudra une bonne pince à couper pour en venir à bout. Prenez un peu plus de temps que moi sur la vidéo pour faire un rond bien régulier. Ça ne rendra pas votre filtre plus efficace, mais c’est plus plaisant de travailler avec un accessoire bien fini. Ici, une fois le cercle de métal réalisé, il vous suffit de faire glisser ce cercle dans une jambe du bas ou du collant. Ensuite, vous fixez le tissu, bien tendu, et c’est tout. Le filtre est prêt. D’autant que normalement il doit vous rester du fil de fer qui fera usage de bras.

Un simple cintre de teinturerie fera l’affaire.

Cet accessoire va vite devenir indispensable si l’on veut réaliser un bon enregistrement.

Ces filtres anti-pop sont parfaitement opérationnels, et vous allez vite vous rendre compte de leur efficacité si vous placez votre micro près de votre bouche. Normalement, les pops sont arrêtés par ces filtres, mais certaines personnes ont tendance à faire des pops tout de même. Si c’est votre cas, il vous suffit de penser à tourner légèrement la tête lorsque vous prononcez ces « P » qui sont en cause. C’est la technique des pros, dans le cas de pops récalcitrants ou en l’absence de filtre.

Deux modèles de filtre pour une même efficacité.

J’espère que cette astuce va vous permettre de faire de meilleur enregistrement, et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle astuce.

Comme toujours, merci de me laisser un message sous cet article, en me disant si cette astuce vous a plu.

Voici des liens directs pour trouver des tambours à broder.

                                                                  

NB : Un support flexible pour téléphone portable peut être une bonne solution pour positionner votre filtre devant le micro.

10 thoughts on “Fabriquer un filtre anti-pop pour son micro

  1. Super bien expliqué et on entend (et on voit) clairement la différence !
    Je sens que je vais récupérer un collant vite fait 🙂

    Sinon petit ajout suite à mon humble expérience dans l’utilisation des cintres : si on ne coupe pas le cintre mais qu’on ne fait que donner la forme désirée à la partie « droite » de la tige de métal, on peut ensuite se débrouiller pour utiliser le reste (la partie en crochet) pour fixer le résultat directement devant le micro et ainsi ne plus avoir à le tenir à la main 😉
    En attendant, je vais tester cette astuce pour faire un premier enregistrement de BeatBox à la maison !

    1. Merci Johann pour ton commentaire. En fait, je ne tiens pas à la main les filtres, seulement, ici, il fallait que je fasse un enregistrement en alternant filtre devant le micro ou non. C’est pour ça que je le tiens à la main sur la vidéo. 😉
      Sinon, j’utilise la tige de fer pour fixer le filtre à mon support de micro comme d’ailleurs on le ferait avec un filtre acheté. je prends une pince qui sert normalement en dessin pour fixer le papier à une planche ou support.

  2. Très bien imaginer et fait sa économise moins d’argent en faisant ça c’est cool.

    Merci beaucoup pour cette astuce pour l’anti pop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.